Couches lavables ou couches jetables ?


aeonium-tabuliforme-1061603_1280 (2)Pourquoi les couches lavables plutôt que les jetables ?

Les couches lavables, c’est : écologique, économique, sain, et facile !

Pour un enfant de la naissance à la propreté :

JETABLES

LAVABLES

 

Ecologique

5000 couches

20 à 40 couches

 

1 tonne de déchets

qui mettront

200 à 500 ans

pour se décomposer

150 kg de déchets

en grande partie biodégradables

en quelques mois

650 kg de matières premières

(pétrole et cellulose)

190 kg de matières premières

(textiles et lessive)

Consommation d’énergie pour la fabrication Consommation d’énergie

(fabrication + lavage)

divisée par 2

120 m3 d’eau (fabrication) 83 m3

(lavage des couches)

Economique :

1000€ à 1500€

par enfant

de la naissance à la propreté

400€ à 900€

Utilisable pour un

deuxième enfant

Sain :

Gel super-absorbant interdit dans les tampons depuis 1995 (liés à de plus en plus de cas de stérilité), parfums, composants inconnus Pas de produits chimiques, respectent les peaux fragiles
Etanches à l’air 1 degré de moins

dans la couche,

bébé transpire moins

Matières plastiques et cellulose   Matières textiles : douces, effet « fesses au sec », bio ou certifiées Oeko-tex (non nocive pour la santé des bébés), …
Stockage de couches sales remplies de selles :

odeurs et bactéries

Elimination immédiate des selles (avec le papier jetable dans les toilettes) :

pour une hygiène parfaite

 

Facile :

Pas (ou pas assez) d’élastique dans le dos : régulièrement les selles des bébés allaités débordent jusqu’en haut du dos Elastique dans le dos : pas de selles qui débordent.
Papier de protection jetable pour jeter les selles aux toilettes.

Tissus qui n’accrochent pas les selles, ni les tâches.

C’est la machine à laver qui lave !